• Poste zot message su mon profil sera rendu
    Terla i koz pa dan' tant
    #Mely-flow

  • Sa mi yaiime sah :o kan un moune i viien war outr profil et kan ou sa visit sa lii bah i di a ou kma ce blog et configuré pour etre vue par personne bh kan leiiy kma barre a ou teuh :o

  • Oh non ne me dites pas
    Que je dois l'oublier
    C'est une chose impossible.

    La chaleur de ses bras
    Est le moteur de mon avenir tracé
    Mais il m'est pour l'instant si loin, inaccessible.

    « Quitte-le, ta blessure se guérira »
    Une chose que sans cesse vous répétez
    Demandez-moi de mourir, une affaire possible

    Et non de disparaître son nom, sa voix;
    Connaître l'amour vous prétendez
    Mais pourquoi choisir mon c½ur pour cible... ?


    Mon coeur t'appartient

  • J'ai pleuré sans comprendre
    Toutes les larmes de mon âme
    Pour avoir versé toutes ces larmes.
    Que je ne savais pas qu'une lame
    Blesserait mon coeur.
    J'ai ramassé mes larmes, une par une
    Et je l'ai mis dans un flacon.
    Quand je ne possédé plus de larmes
    J'ai ouvert le flacon
    Les larmes c'étaient concentrer
    En une encre toute dorée.
    J'ai pris une plume
    Et à l'encre de mes larmes
    J'ai pris une feuille blache
    Et j'ai écrit ces mots:
    "STP DIS MOI QUE TU M'AIME!"

  • Que dieu soit mon sponsor
    Que les anges de paradis soient mes gardes corps
    C'est la richesse qui vent plus chaire d'argent et d'or
    Ce jour la mon c½ur serai le plus fort

    Je désir l'amour et je respire la paix
    Prendre un notre parcours, sur un monde parfait
    Faire l'aller retour, sur un nuage et voir tous qui n'est pas encore fait
    Rêvé nuit et jour, et voir tout les beau souvenir de passé

    Cette larme qui coule sur mes Joux
    A devenu dure comme un caillou
    Je l'ai pris dans ma main, et sa brille partout
    Mes larmes mon offrir un bijou !!!

    Sur ma poitrine, un diamant rouge qui pleur
    Elle sourit, elle ma dit : n'est pas peur
    Je suis une larme qui sort des profonds de ton c½ur
    Je l'ai pris dans ma main, et je lui dis : voila ta s½ur